AISNE > ANIZY-LE-CHATEAU - La protection des paysages justifie le rejet du parc éolien Imprimer
Jeudi, 10 Février 2011 00:00

Les élus de la communauté de communes des Vallons d'Anizy vont sans doute perdre leur combat contre le préfet de l'Aisne. Mardi matin, Guillaume Vandenberghe, le rapporteur du tribunal administratif d'Amiens, a demandé à la cour de rejeter la requête contre le refus, en 2008, du préfet d'autoriser la création d'une zone de développement éolien (ZDE).

Une atteinte aux sites historiques

Les élus avaient prévu d'installer les aérogénérateurs, notamment, sur les communes de Vauxaillon, Anizy-le-Chateau et Merlieux-et-Fouquerolles. Le préfet avait alors évoqué plusieurs raisons principales à son opposition, dont la présence d'un couloir de migration pour les volatiles et la protection des sites historiques et paysagers.

Guillaume Vandenberghe n'a pas retenu la première raison. En revanche, il estime que les éoliennes « porteraient atteinte au Chemin des Dames, se trouveraient à moins de 10 km du château de Coucy et à 5 km de Laon et de sa butte emblématique, ce qui serait préjudiciable ». En conséquence, il a demandé le rejet de la requête. Jugement d'ici quinze jours.