A la une
SOMME > SAISSEVAL - Ils ne veulent pas d'éoliennes PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 01 Février 2011 00:00

Scandalisés par le projet de parc éolien entre Saisseval et Fourdrinoy, des habitants ont créé une association pour se mobiliser contre cette fausse bonne idée selon eux.

Nos élus n'ont visiblement pas beaucoup réfléchi sur la vie qui attend les habitants de Saisseval et de Fourdrinoy après l'installation de ces cinq éoliennes!» En colère, de nombreux habitants du secteur ne comprennent pas le bien fondé du projet de parc éolien mené par l'équipe municipale de Saisseval et son maire Gilles Godin.

«La mairie a nié le système démocratique en votant pour le projet sans tenir au courant les habitants. Certes, il y a eu des réunions publiques mais bien après le vote de la Zone de développement éolien, lorsque les jeux étaient faits, déplore Grégory Hembert président de Sauvons la vallée Madame, association réunissant des habitants opposés au projet. Sur le fond, l'énergie éolienne n'est pas une solution, elle est énergivore, c'est d'ailleurs pour cela que les Allemands et les Hollandais n'en veulent plus. La question à poser est comment doit-on utiliser l'énergie dans le monde d'ultra consommation qui est le nôtre?»

Grégory Hembert et Kevin Demarest, habitants du hameau de Saissemont située à 700m du futur parc éolien, pointent une étude mal pensée par l'exploitant du parc Énergie 21. «Lors des réunions, on nous a montré des photos montages du projet, totalement farfelues avec des éoliennes de 126m de haut qui apparaissaient toutes petites!»

Des photos truquées et déformées de façon à minimiser l'impact visuel de ces monstres de fer sur le territoire, selon l'association. «Comme l'a suggéré un ancien Président de la république, Valery Giscard d'Estaing, farouche opposant aux éoliennes, les habitants des communes concernées devraient pouvoir se prononcer par referendum. L'exploitant a oublié de dire que les éoliennes peuvent provoquer des troubles du sommeil, du stress, de l'anxiété. Il y a aussi le problème du bruit qui ne doit pas excéder 3dB (décibel), or une étude nous montre déjà que les futurs éoliennes devraient être au-dessus des normes autorisées.»

Un habitant de Fourdrinoy qui souhaite rester anonyme dénonce, lui, la proximité des futures éoliennes avec le monument dédié aux morts de1940 et leur impact sur le paysage. « Imaginez cinq Tours Perret à deux pas de chez vous! On ne peut pas l'accepter.»

Grégory Hembert ajoute que «l'implantation de ce parc éolien pourrait entraîner une dévalorisation des biens immobiliers de 20 à 40%. Les tribunaux de Rennes et d'Angers l'ont constaté récemment après la plainte de plusieurs personnes.»